skip to Main Content
DevOps Vs SysOps : Quelles Sont Les Différences ?

DevOps vs SysOps : quelles sont les différences ?

Si vous suivez les tendances récentes du monde informatique, vous devez avoir entendu parler de DevOps et SysOps : ces mix entre philosophies culturelles, pratiques opérationnelles et outils aident les organisations à fournir des services et des applications à grande vitesse.

DevOps et SysOps sont deux grands domaines du Cloud Computing. Ces deux approches sont utilisées pour gérer l’infrastructure. Si un choix doit être fait entre les deux, cela dépend totalement des besoins de l’entreprise.

Se familiariser avec ces deux terminologies est important dans ce monde technologique en constante évolution. Un très grand nombre de process et de fonctionnalités sont occasionnées par le choix de l’une ou l’autre méthode…

DevOps vs SysOps : quelles sont les différences ?

SysOps et DevOps sont deux concepts très importants du Cloud Computing 

Lorsque le Cloud Computing a vu le jour, il remplissait environ 20 % du travail d’un DBA (DataBase Administrator), près de 50 % du travail d’un Administrateur système et 80 % du travail d’un Ingénieur réseau.

Avant l’avènement du cloud, les entreprises et les organisations informatiques ont dû embaucher des testeurs, des administrateurs de base de données, des développeurs, des ingénieurs réseau, des ingénieurs système, des opérateurs … Et ainsi intégrer toutes les compétences métier dont elles ne disposaient pas en interne.

C’est également suite à l’avènement du Cloud que les administrateurs système ont vu leur métier évoluer. Avec plus de tâches automatisées et plus de temps disponible, leurs missions se sont rapprochées de celles des développeurs. Ce fut la naissance de DevOps.

 

DevOps (Opérations de développement)

DevOps, comme son nom l’indique, est un concept qui permet de gérer ensemble les tâches liées aux équipes de développement et d’exploitation.

Il y a une quinzaine d’années, l’administration système utilisait des outils tels que CVS (systèmes de versions simultanées), SCCS (système de contrôle de code source)… Des outils de gestion de packages de fournisseurs pour accomplir ce que les professionnels DevOps font de nos jours.

Ceux-ci utilisent désormais des outils open source et multiplateformes similaires pour la configuration et l’automatisation du système.

Les administrateurs système automatisent le processus de construction de l’infrastructure ; là où le déploiement continu est l’objectif des développeurs (via l’automatisation des outils de construction). C’est pourquoi, la combinaison des tâches des équipes d’Administration système et de Développement est la raison d’être d’un DevOps.

DevOps suit généralement le modèle de livraison continue : les équipes développent, écrivent, testent et publient des logiciels dans des cycles courts. DevOps utilise l’automatisation à chaque étape afin que les cycles temporels puissent être rapides et fiables.

👉 Dans cet article, on vous en apprend également plus sur les méthodes Agile et DevOps.

 

Qu’en est-il de SysOps (Opérations système) ?

Dans le passé, le terme « SysOps » ou « opérateur de système » était utilisé pour désigner tout professionnel responsable d’un système informatique. Mais avec l’avancement du Cloud, « SysOps » est devenue une terminologie pour désigner les professionnels qui sont responsables de systèmes multi-utilisateurs. Il inclut donc une expertise dans le déploiement, la mise à l’échelle, la migration, la gestion des systèmes et les opérations de l’infrastructure cloud.

Le fonctionnement SysOps comprend également un ensemble de directives détaillées pour la gestion des services informatiques. Il se concentre sur l’alignement des objectifs commerciaux et des services informatiques.

 

Différences entre SysOps et DevOps

Bien qu’il existe de nombreux domaines où SysOps et DevOps fournissent des fonctionnalités similaires, il en existe certains où ces deux diffèrent considérablement :

SysOps DevOps
Méthodologie de livraison Le style de livraison SysOps est l’approche ITIL (bibliothèque d’infrastructure de technologie de l’information). Le modèle de livraison DevOps repose sur une solide coordination entre les équipes de développement et d’exploitation.
Développement de codes Lorsqu’elle aide une équipe de développeurs, l’équipe SysOps a généralement tendance à favoriser un taux de changement de code et des déploiements de code cohérents. L’équipe DevOps a tendance à privilégier le taux de changement de code et les déploiements de code imprévisibles.
Réaction au changement L’approche SysOps consiste à fournir une continuité des services sans risque, et il n’est pas si flexible de changer. L’approche DevOps est ouverte au changement, car les équipes de développement et d’exploitation se réunissent et parviennent à un consensus efficace pour faire face au changement.
Modifier l’entité L’équipe SysOps travaille sur les serveurs pour apporter le changement requis pour cela. L’équipe DevOps travaille autour du code pour apporter le changement qu’elle entend apporter.
Approche de service L’approche SysOps tient à ce que les processus du système fonctionnent sans heurts dans l’organisation. L’approche DevOps consiste à enrichir la valeur commerciale de l’organisation.

La manière SysOps de gérer l’infrastructure est centralisée autour d’une infrastructure qui est prise en charge à un niveau plus individuel. La manière DevOps de gérer l’infrastructure est également centralisée autour de l’infrastructure, mais elle est prise en charge en utilisant les derniers outils d’automatisation des processus robotiques.

DevOps et SysOps sont deux grands domaines du Cloud Computing. Ces deux approches sont utilisées pour gérer l’infrastructure. Si un choix doit être fait entre les deux, cela dépend totalement des besoins de l’entreprise.

Vous hésitez entre ces deux méthodes ? À minima sept éléments sont à considérer pour créer une application :

  • Estimer la prévisibilité de la charge
  • Déterminer quand le trafic monte ou descend
  • Avoir une idée précise de la vitesse d’exécution requise
  • Se rendre compte à quelle vitesse l’application doit s’adapter aux changements imprévus
  • Reconnaître la vitesse à laquelle la mise à l’échelle devrait être lorsque le trafic augmente
  • Déterminer si votre entreprise est mondiale ou non (un pic de trafic global est différent d’un pic de trafic local)
  • Comprendre à quelle fréquence vous souhaitez effectuer des releases sur votre application

Par conséquent, il est clair qu’il n’y a pas de réponse exacte à la question liée au choix entre DevOps et SysOps. Il varie d’une organisation à l’autre en fonction des facteurs mentionnés. De plus, en ce qui concerne la charge de travail individuelle et la stratégie de marché, la réponse à une telle question peut encore varier.

Conclusion

Dans les opérations gérées, SysOps et DevOps sont deux approches qui ont été lancées à la suite d’un immense développement dans le domaine de la technologie à l’ère du cloud. Les entreprises, en particulier celles qui ont vu le jour au cours des 10 dernières années, se sont appuyées sur l’informatique comme principale source de succès.

Les innovations ont entraîné une concurrence infinie entre les entreprises en ligne. Il est aujourd’hui évident que l’entreprise qui réussit est celle qui fournit des services nouveaux et optimisés à ses clients. Dans chaque entreprise, les professionnels SysOps et DevOps doivent donc travailler en tandem afin de pouvoir répondre au mieux aux besoins de leur clientèle.

Les postes d’ingénieur DevOps et ingénieur SysOps vous motivent ? Rejoignez IKIGAÏ et mettez vos compétences de développeur à profit d’une entreprise aux valeurs de vie et de travail fortes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top